Download E-books Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

By Guillaume Debré

Four novembre 2008 : Barack Hussein Obama est élu président des Etats-Unis, après une campagne mémorable dont Guillaume Debré avait raconté le détail dans Obama, les secrets and techniques d’une victoire.

Premier Noir à accéder à los angeles Maison-Blanche, il est porteur des espoirs de hundreds of thousands d’Américains et de supporters dans le monde entier, avides de changement après les deux mandats désastreux de George W. Bush.

Obama lui-même est conscient de cette attente inouïe. Il a une méthode : toujours débattre jusqu’à ce qu’émerge un compromis ; une certitude : sa imaginative and prescient et son implication personnelle suffiront à changer les family internationales.

En quatre ans, il va se heurter à une crise économique majeure, à des lobbies extrêmement puissants et à une radicalisation de l. a. vie politique américaine. remark s’est déroulé ce délicat apprentissage de l’exercice du pouvoir?

Comment Obama, le roi du consensus, a-t-il fait face à l. a. virulente competition des fameuses tea parties ? Quel est in fine son bilan et que peut-il nous apprendre sur son possible moment mandat ?

Guillaume Debré a mené l’enquête dans les coulisses du pouvoir, de l. a. traque victorieuse de Ben weighted down à l. a. gestion de l. a. crise économique, de los angeles réforme houleuse de l. a. santé aux tractations secrètes avec les républicains. On découvre grâce à lui un Obama au quotidien, fascinant d’intelligence mais aussi péchant par inexpérience ou par orgueil à bien des moments.

Dans ce récit étonnant et nourri d’informations de première major, Guillaume Debré raconte remark Barack Obama a douloureusement appris à devenir président.

Show description

Read Online or Download Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

Best American History books

On the Dirty Plate Trail: Remembering the Dust Bowl Refugee Camps

A vibrant, firsthand account of the migrations, immigrant camps, and hard work organizing of displaced Midwestern farmers throughout the dirt Bowl of the Nineteen Thirties, illustrated with awesome pictures.

Shaping Our Nation: How Surges of Migration Transformed America and Its Politics

It is usually acknowledged that the United States has turn into culturally various merely long ago zone century. yet from the country’s starting, cultural type and clash were a centrifugal strength in American politics and a very important cause of our upward push to energy.   The peopling of the us is likely one of the most crucial tales of the final years, and in Shaping our state, bestselling writer and demographics professional Michael Barone illuminates a brand new attitude on America’s upward thrust, utilizing an enormous array of political and social facts to teach the USA is the made of a sequence huge, unforeseen mass movements—both inner and external—which mostly lasted just one or generations yet in that point reshaped the nation,  and created lasting tensions that have been tricky to unravel.

An Empire on the Edge: How Britain Came to Fight America

Finalist for the 2015 Pulitzer Prize in HistoryWritten from a strikingly clean standpoint, this new account of the Boston Tea get together and the origins of the yank Revolution exhibits how a deadly combination of politics, personalities, and economics ended in a battle that few humans welcomed yet no one may perhaps hinder.

The War Lovers: Roosevelt, Lodge, Hearst, and the Rush to Empire, 1898

On February 15, 1898, the USS Maine exploded in Havana Harbor. The sinking of the Maine used to be simply the provocation Assistant Secretary of the army Theodore Roosevelt was once trying to find. with his pal Senator Henry Cabot hotel and his rival, newspaper writer William Randolph Hearst, Roosevelt begun stirring the public's wish for battle opposed to Spain.

Extra resources for Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche

Show sample text content

De nombreuses reprises los angeles Maison-Blanche a essayé de l’enrôler, et presque chaque fois elle a refusé. En 2010, avant les cruciales élections de mi-mandat, elle n’a tenu qu’une seule collecte de fonds pour les démocrates et huit conferences pour soutenir les alliés de son mari, ce qui a rendu furieux Rahm Emanuel, qui voulait l. a. voir faire campagne tous les jours. � Personne ne peut forcer los angeles major à l. a. première dame », lâche en off un conseiller à l. a. Maison-Blanche. Les relatives de Michelle avec l. a. West Wing se détériorent d’ailleurs rapidement. Si elle met un element d’honneur à ne jamais s’immiscer dans les affaires du président, elle ne se prive pas de dire ce qu’elle pense à son mari le soir venu. Certains conseillers racontent que son impact a été déterminante lors du débat sur los angeles santé publique. En janvier 2010, quand Rahm Emanuel pousse le président à réduire los angeles voilure de los angeles réforme afin de trouver un compromis, elle insiste pour qu’Obama tente le tout pour le tout. C’est ce qu’il a fait. Quand elle a un message à faire passer à l. a. Maison-Blanche, elle utilise des canaux indirects, comme Valerie Jarrett, qu’elle voit régulièrement. Avec Rahm Emanuel comme avec Robert Gibbs, deux proches d’Obama, elle entretient des relatives difficiles, teintées de suspicion, de jalousie et d’indifférence. En privé, elle affirme que les conseillers de son mari sont obnubilés par le courtroom terme, qu’ils ne jouent pas assez tactique et ne protègent pas assez le président. Où sont Hillary Clinton, Robert Gates ou Leon Panetta quand il faut défendre l’administration en pleine crise ? Jodi Kantor, une journaliste du big apple instances auteur d’un livre sur le couple Obama, raconte une scène d’une infrequent intensité. Le 16 septembre 2010, Gibbs apprend los angeles e-book en France d’un livre sur Carla Bruni-Sarkozy dont les auteurs – français – révéleraient une self belief embarrassante de Michelle Obama. Selon eux, en mars de los angeles même année, l. a. first woman aurait déclaré à Carla à propos de sa vie à l. a. Maison-Blanche : � Ne m’en parlez pas. C’est l’enfer. Je n’en peux plus. » Immédiatement, los angeles Maison-Blanche et l’Élysée apportent leur démenti. Robert Gibbs se démène pour étouffer l’affaire. Il veut être sûr que Michelle n’a jamais prononcé ces mots – ce qu’elle confirmera plus tard, ajoutant que Carla est sans doute los angeles dernière personne à laquelle elle se confierait –, mais celle-ci reste introuvable. Les démentis sont finalement repris dans los angeles presse et l’histoire ne va pas plus loin. Pourtant, le lendemain, lors de l. a. réunion quotidienne de l’équipe d’Obama, Valerie Jarrett explique que los angeles first girl est furieuse de los angeles manière dont a été gérée cette verbal exchange de crise. Robert Gibbs variety de ses gonds : � Fuck this ! aurait-il hurlé selon los angeles journaliste du ny occasions. De quoi est-elle furieuse ? Que t’a-t-elle dit ? » Jarrett indique que Michelle a trouvé los angeles réponse de los angeles Maison-Blanche trop lente. � Pourquoi te parle-t-elle à toi ? reprend Gibbs. Si elle a un problème, elle n’a qu’à venir m’en parler.

Rated 4.47 of 5 – based on 13 votes